evitement contenu evitement navigation evitement recherche

accueil site
Suivez-nous !
fil twitter flux rss
Newsletter
Espace adhérents
Devenir adhérent

Accueil du site > Ressources > Rapports, études, guides > Etudes et politiques générales > Le bilan du chèque emploi service universel préfinancé

Le bilan du chèque emploi service universel préfinancé

Publié le mercredi 30 novembre 2011
Article au format pdf

L’Association Professionnelle des Emetteurs de CESU (APE-CESU) publie un bilan du chèque emploi service universel préfinancé, cinq ans après sa mise en place.

A la fin de l’année 2011, le CESU préfinancé représentera un volume d’émission de 644 millions d’euros soit une évolution positive de 19 % par rapport à 2010. En un an, le nombre de bénéficiaires a augmenté de 13 % et concerne 864.000 personnes. Côté financeurs, le dispositif compte désormais 12.500 émetteurs.

Le CESU RH (attribués aux salariés par les entreprises et les comités d’entreprises) concerne aujourd’hui 64 % des bénéficiaires . Sur ce total, 60% des CESU RH sont affectés au financement de la garde d’enfant.

Le revenu moyen des salariés bénéficiaires de CESU préfinancés s’élève à environ 1.800 euros.

Le CESU social concerne très directement les collectivités territoriales, et plus particulièrement les départements qui l’utilisent pour régler des prestations d’aide à domicile.

En 2011, 21 départements auront ainsi émis pour 310 millions d’euros de CESU social (soit 35 % d’augmentation par rapport à 2010).

Les mutuelles et les assurances qui, dans le cadre de leurs aides à domicile, ont émis environ 64 millions d’euros de CESU social préfinancés en 2011 (soit 10 % du volume total).

"Trois rapports successifs de l’Igas, de l’IGF et de l’IGA, préconisent la généralisation du CESU pour le paiement des prestations afin d’apporter des réponses pertinentes au service de la maîtrise des dépenses publiques". En effet, les émetteurs de CESU sociaux préfinancés rembourseront cette année aux départements 24 millions d’euros de CESU préfinancés et non utilisés, une somme qui aurait été "perdue" avec le versement direct en numéraire ; soit une économie de l’ordre de 120 millions d’euros si tous les départements utilisaient ce mode de paiement.

Voir en ligne : Communiqué de presse de l’APE-CESU

 
 
Mentions légales - Crédits - Plan du site

Pôle Services à la Personne PACA
74 rue Edmond Rostand - 13006 Marseille
Tél. 04 91 31 10 24 info@psppaca.fr